Transports : Valérie Pécresse dénonce l’aide accordée aux étrangers irréguliers | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Valérie Pécresse s'oppose à nouveau à Jean-Paul Huchon
Valérie Pécresse s'oppose à nouveau à Jean-Paul Huchon
©

A l'aide !

Transports : Valérie Pécresse dénonce l’aide accordée aux étrangers irréguliers

L’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy estime que "167 000 personnes ont disposé de cette aide au premier trimestre 2013".

Valérie Pécresse prépare les élections régionales de 2015. Dans un entretien publié ce jeudi dans Le Parisien-Aujourd’hui en France, la patronne de l’opposition UMP en Île-de-France s’est attaquée à l’aide aux transports accordée par la région à des étrangers en situation irrégulière. En outre, l’ancienne ministre sous Nicolas Sarkozy a souligné que certains bénéficiaient déjà de l’aide médicale de l’Etat, ou AME, destinée aux étrangers résidant en France depuis plus de trois mois. Elle estime que "167 000 personnes ont disposé de cette aide au premier trimestre 2013 alors que les réductions dans les transports concernent 125 000 individus."

"Pour ces personnes et leurs familles, la région prévoit une réduction de 75 % de leur abonnement sur les transports", a dénoncé l'ex-ministre du budget avant d’ajouter qu’à l'arrivée c'est une quasi-gratuité des transports pour les étrangers en situation irrégulière." Pour rappel, le conseil régional doit voter la prolongation de ce dispositif ce jeudi.

Pour le coût, Valérie Pécresse estime qu’il équivaut à "80-100 millions d’euros soit dix rames de trains neufs ou deux fois le plan de bus prévu pour la grande couronne. Je suis donc pour la suppression de cette aide et je vais la demander." D’après elle, "la plupart des demandeurs d'emploi et des travailleurs pauvres paient plein pot. Je ne vois pas pourquoi les étrangers en situation irrégulière auraient plus de droits que les autres Franciliens, quelle que soit leur nationalité. Rien ne justifie cette aide."

Lu sur Jeanmarcmorandini.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !