Transmission de données : Google va étendre son réseau de fibre optique des Etats-Unis au Japon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Transmission de données : Google va étendre son réseau de fibre optique des Etats-Unis au Japon
©

Haut débit

Transmission de données : Google va étendre son réseau de fibre optique des Etats-Unis au Japon

Le géant américain a annoncé son intention d'investir dans la construction d'un câble sous-marin transpacifique ultra rapide.

Une nouvelle étape en matière de contrôle de transmission de données pourrait bientôt être atteinte par le géant du web.  Ce mardi, le moteur de recherche a annoncé qu'il allait étendre son activité d'opérateur de fibre optique. Cinq groupes asiatiques de télécommunications  se sont mis d'accord avec Google pour construire un nouveau câble sous-marin d'une longueur de 9000 km reliant la côte ouest des Etats-Unis et la côte est du Japon. Au sein du consortium, la firme japonaise NEC sera le principal fournisseur technologique.

"Faster" reliera notamment des villes comme Los Angeles et San Francisco à Chikura et Shima. Il sera connecté aux infrastructures de télécommunications déjà opérationnelles pour, à l'avernir, étendre son réseau vers d'autres pays d'Asie.

D'après les analystes, ce câble en fibre optique a pour but de répondre à la demande croissante en matière de transmission de données, un enjeu crucial pour le géant américain. Le câble, prévu de voir le jour d'ici le premier semestre 2016, représente un investissement total est estimé à 300 millions de dollars. Le projet d'accès ultra haut débit, intitulé "Faster", va offrir une capacité de transfert de 60 terabits par seconde, soit le débit le plus rapide jamais obtenu sur la route transpacifique. D'après le site Silicon.fr, Google a déjà montré dans le passé son intérêt en matière de déploiement de fibre optique. En 2008, le géant de l'internet a déjà investi 300 milions de dollars pour un projet semblable.  

lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !