Traité de l'Elysée : les noces d'or de Paris et Berlin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Le président français et la chancelière allemande étaient réunis en direct et en exclusivité lundi sur Arte.
Le président français et la chancelière allemande étaient réunis en direct et en exclusivité lundi sur Arte.
©Reuters

Amitié entre les deux pays

Traité de l'Elysée : les noces d'or de Paris et Berlin

François Hollande s'est rendu à Berlin ce lundi pour fêter avec Angela Merkel les 50 ans du Traité qui a scellé la réconciliation des deux pays après les deux guerres mondiales.

Le Traité de l’Elysée fête ses 50 ans ce mardi. L'occasion pour François Hollande de se rendre à Berlin pour y rencontrer Angela Merkel et participer aux cérémonies d'anniversaire organisées par les deux pays. Les deux dirigeants ont débattu des sujets qui mobilisent la jeunesse européenne avec des jeunes venus de France et d’Allemagne, lundi en fin d'après-midi (voir le direct transmis sur Arte) : la manière dont les Allemands et les Français se perçoivent et se comprennent mutuellement, l’avenir de l’Europe et le rôle de la culture dans la construction européenne.

Signé le 22 janvier 1963 par le Général de Gaulle et Konrad Adenauer, le Traité scelle la réconciliation des deux pays, opposés pendant les deux guerres mondiales qui ont profondément divisé l'Europe. Dans leur déclaration commune, les deux chefs d’Etat expriment leur volonté de créer une véritable amitié entre les deux peuples, à travers les échanges notamment. Enfin, dernier point essentiel du traité : renforcer l’axe politique franco-allemand pour une Europe forte et unie.

Mais la spécificité du Traité de l’Elysée, c’est l’implication de la société civile. L’amitié franco-allemande ne doit pas être réservée aux politiques, et, pour de Gaulle et Adenauer, elle passe d’abord par les jeunes. L’office franco-allemand pour la jeunesse est donc créé dès 1963, avec pour but de favoriser les échanges entre jeunes des deux pays. Autre création qui fait désormais partie de la vie quotidienne, la chaine de télévision franco-allemande ARTE .

Questions de défense, économie... Aujourd’hui, l’amitié franco-allemande a perdu de sa force. Angela Merkel rappelait elle-même samedi que "sur certaines questions, nous demeurons très divergeants". Mais l’Allemagne et la France restent deux partenaires clés dans une Europe en crise. Les cérémonies d’anniversaire du Traité seront l’occasion de le rappeler.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !