Tony Blair devient conseiller du Kazakhstan | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Tony Blair devient
conseiller du Kazakhstan
©

Reconversion

Tony Blair devient conseiller du Kazakhstan

L'ancien Premier ministre britannique a été recruté comme conseiller économique par le pays d'Asie centrale. Il va émarger à 9,2 millions d'euros par an.

Il était Premier ministre britannique. Tony Blair est maintenant conseiller économique du gouvernement du Kazakhstan, un pays d'Asie centrale peu réputé pour ses pratique démocratiques.

En contrepartie de ses services de consultant, le travailliste touchera 9,2 millions d'euros par an, selon les informations d'un porte-parole de la diplomatie kazakhe. Le Kazakstan, dirigé par Noursoultan Nazarbaïev récémment réélu avec 95% des voix, est un ancienne république soviétique productrice de pétrole. Les droits de l'homme, la pluralité politique et la presse ne s'y portent pas bien.

Mais le pays a annoncé avoir recruté "plusieurs hauts responsables étrangers pour être consultants dans les domaines de la politique économique, la gestion publique et la politique étrangère".

Lu sur L'expansion

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !