Blair veut plus d'interventions militaires | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Blair veut plus
d'interventions militaires
©

Après la Libye

Blair veut plus d'interventions militaires

L'ancien Premier ministre britannique souhaite que les Européens et Américains interviennent davantage dans les révolutions arabes.

Droit dans ses bottes, l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair invite les Américains et les Européens à s'investir davantage dans les révolutions arabes :

"Nous devons avoir une politique active, être des acteurs et non des spectateurs assis sur le sable, qui applaudissent ou condamnent. Que vous le vouliez ou non, nous devons participer."

Dans son introduction à une nouvelle édition de ses mémoires, Tony Blair précise que de nouvelles interventions militaires, comme en Libye, ne devraient intervenir que que si les dirigeants du pays concerné refusent clairement de faire le moindre "pas vers le changement". Il vise notamment le Bahreïn, l'Arabie Saoudite, l'Iran ou la Syrie.

L'ancien Premier ministre estime que le colonel Kadhafi aurait repris l'ensemble de la Libye si les alliés n'étaient pas intervenus militairement, et que ces derniers auraient porté la responsabilité de son maintien au pouvoir.

Il reconnaît malgré tout que les dirigeants occidentaux ne seront pas encouragés à agir par leurs opinions publiques, échaudées par l'enlisement de leurs armées en Irak ou en Afghanistan. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !