Thomas Fabius a été entendu par un juge et mis en examen pour faux et usage de faux | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Thomas Fabius a été entendu par un juge et mis en examen pour faux et usage de faux
©

Démon de minuit

Thomas Fabius a été entendu par un juge et mis en examen pour faux et usage de faux

Le fils de Laurent Fabius a été entendu pendant plusieurs heures vendredi par un juge d'instruction et mis en examen, dans le cadre d'une enquête pour faux, escroquerie et blanchiment.

Mise à jour : Thomas Fabius a été mis en examen vendredi pour faux et usage de faux, a appris samedi l'AFP de sources judiciaire et proche du dossier. Il a aussi été placé sous le statut de témoin assisté pour des chefs d'escroquerie, blanchiment de fraude fiscale, abus de confiance et abus de biens sociaux.

Cette mise en examen fait suite à une plainte de 2011 de la Société générale, qui l'accuse d'avoir édité un faux mail, prétendument envoyé par son conseiller bancaire, pour faire croire à un casino marocain qu'il allait recevoir prochainement la somme de 200.000 euros.

 

Etre le fils du ministre des Affaires étrangères ne change rien à l'affaire : Thomas Fabius, 34 ans, a été convoqué vendredi 29 janvier par le parquet de Paris pour s'expliquer sur son mode de vie, lui qui est un client assidu des casinos.

Selon l'AFP, qui cite des sources "proches du dossier", l'homme a été entendu vendredi "pendant plusieurs heures" dans le cadre d'une enquête pour faux, escroquerie et blanchiment en vue d'une éventuelle mise en examen.

Cela fait suite à une information judiciaire ouverte en 2013 pour éclaircir d'importants mouvements de fonds qui pourraient avoir transité par les comptes de Thomas Fabius. Les magistrats du pôle financier, René Cros et Roger Le Loire, s'intéressent aussi à l'acquisition en 2012 d'un appartement à Paris. A 33 ans, le jeune homme, qui n'était même pas assujetti à l'impôt sur le revenu, avait pu s'offrir un immense appartement de 280 m2 dans un quartier huppé de la capitale, pour 7 millions d'euros. Thomas Fabius avait été placé douze heures en garde à vue mi-décembre dans le cadre de cette enquête. 

L'intéressé est déjà connu de la justice. En 2011, deux de ses associés avaient porté plainte pour abus de confiance, ils le soupçonnaient d'avoir détourné jusqu'à 90.000 euros. Les trois hommes d'affaires développaient un système de carte à puce à destination du continent africain. De plus, en octobre 2015, on a appris qu'il l'objet d'un mandat d'arrêt aux Etats-Unis. Lors d'une folle nuit de jeu à Las Vegas en mai 2012,  il a distribué aux casinos des chèques sans provision totalisant 3,5 millions de dollars (3,2 millions d'euros).

Lu sur La Tribune

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !