Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
©YE AUNG THU / AFP

Opération de sauvetage

Thaïlande : vive inquiétude pour les enfants piégés dans la grotte Tham Luang avec l'annonce de nouvelles fortes précipitations

Les douze enfants et leur coach sont toujours piégés au cœur de la grotte Tham Luang. Un plongeur venu les ravitailler est décédé lors de l'opération de sauvetage. Un risque de fortes pluies est redouté ce dimanche.

Un plongeur venu apporter son aide dans le cadre des opérations de sauvetage est décédé ce matin, sur le chemin du retour. Les secouristes redoutent le pire pour la suite des opérations. Le sauvetage des jeunes enfants et de leur entraîneur de football est menacé par la montée des eaux. 

La grotte de Tham Luang vient donc d'être le théâtre d'un terrible drame avec la mort d'un plongeur venu sauver les enfants. Il a pu apporter une réserve d'oxygène aux jeunes enfants. Il a malheureusement manqué lui-même d'air. Cet ancien membre des commandos de marine thaïlandais était âgé de 37 ans. Il a perdu connaissance alors qu'il regagnait la sortie. Son compagnon de plongée n'a pas pu le sauver.    
 
Douze jeunes enfants et leur coach sont coincés depuis maintenant 13 jours. Le groupe de jeunes est isolé au coeur de la grotte. Ils sont coincés tout au bout de plusieurs kilomètres de boyaux accidentés. Onze heures sont effectivement nécessaires pour un plongeur expérimenté pour effectuer le trajet aller-retour, entre le groupe d'enfants et la sortie. Le coach et les jeunes enfants sont situés à plusieurs kilomètres de boyaux accidentés. 
 
Les sauveteurs sont très inquiets face au risque de la suite des opérations. Ils ont peur d'avoir un temps "limité" afin de mener à bien leur mission de sauvetage. La baisse du niveau de l'eau est espérée afin de permettre aux enfants de regagner la sortie sans devoir plonger dans l'eau et afin d'éviter des passages délicats. 
 
Un système de pompage a été mis en place par des ingénieurs japonais afin de faire baisser au maximum le niveau de l'eau dans les cavités de la grotte. Près de l'équivalent de 50 piscines solympiques ont déjà pu être extraits. Les plongeurs vont essayer de boucher les différentes arrivées d'eau de la grotte. 
 
La principale angoisse concerne les fortes précipitations attendues ce dimanche. La mousson est actuellement active en Asie du Sud-Est.  
Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !