Terrorisme : les appareils déchargés bannis des vols à destination des Etats-Unis | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les Etats-Unis redoutent l'utilisation de nouvelles bombes indétectables dans les appareils électroniques
Les Etats-Unis redoutent l'utilisation de nouvelles bombes indétectables dans les appareils électroniques
©irepairsavannah.com

Précaution maximale

Terrorisme : les appareils déchargés bannis des vols à destination des Etats-Unis

Le personnel de sécurité des aéroports concernés pourra demander à chaque passager d'allumer son téléphone mobile, les appareils déchargés ne seront tout simplement plus admis sur les vols.

Des représentants du département de sécurité américain ont déclaré que les téléphones mobiles déchargés (au premier rang desquels l'iPhone et le Samsung Galaxy) seront désormais interdits sur les vols à destination des Etats-Unis, notamment en provenance d'Afrique, du Moyen Orient, et de nombreux aéroports européens. Cette nouvelle mesure de sécurité, qui devrait engendrer des scènes chaotiques dans les aéroports du monde entier, résulte des craintes du département de sécurité américain quant à l'élaboration de nouveaux types de bombes par les terroristes, indétectables une fois cahcées dans un téléphone mobile ou dans d'autres appareils électroniques.

Afin d'accroître sa surveillance, le département de sécurité des transports a donc déclaré que le personnel de sécurité des aéroports pourra demander aux passagers d'allumer leur téléphone mobile après avoir franchi le portique de sécurité, ajoutant que les appareils déchargés ne seraient tout simplement pas admis sur les vols. Pour ajouter à la confusion que laisse présager une telle mesure, une source proche du département de sécurité américain a déclaré que les ordinateurs portables devraient aussi figurer sur la liste des appareils concernés.

Plusieurs spécialistes américains craignent en effet qu'un smartphone, une tablette, ou un ordinateur portable (ainsi que plusieurs autres types d'appareils) puisse être utilisé pour abriter une bombe élaborée par la branché yéménite d'al-Qaeda et par le front islamique Al-Nosra, allié d'al-Qaeda en Syrie. En 2009, un artificier lié a ces groupuscules avait mis au point une bombe cachée sous des vêtements qui avait failli faire exploser un vol à destination de Detroit. Le département d'Etat américain s'est également dit très préoccupé par la difficulté de détecter des charges explosives potentiellement cachées dans des chaussures.

Lu sur The Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !