Terrorisme : l'alerte au fabricant de "bombe invisible" qui terrifie les aéroports des Etats-Unis et du Royaume Uni | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Terrorisme : l'alerte au fabricant de "bombe invisible" qui terrifie les aéroports des Etats-Unis et du Royaume Uni
©

Effrayant

Terrorisme : l'alerte au fabricant de "bombe invisible" qui terrifie les aéroports des Etats-Unis et du Royaume Uni

Des milliers de familles font face à un été chaotique après une alerte de sécurité sur des bombes qui ne peuvent pas être détectées par les scanners des aéroports.

C'est le nouveau nom qui terrorise l'Amérique. Ibrahim Al-Asiri est un étudiant en chimie, originaire d'Arabie saoudite. Le jeune homme est décrit comme le "fabricant de bombe invisible" par les autorités américaines, qui le qualifient également de "génie diabolique". Les deux pays craignent qu'il devienne un acteur clé dans les menaces terroristes potentielles aux Etats-Unis et au Royaume-Uni.

Sa découverte : il a su mettre en place des dispositifs qui peuvent être cousus à l'intérieur du corps humain, pratiquement indétectables à la sécurité des aéroports. Les explosifs en question, qui n'ont pas de pièces métalliques, pourraient être cachés dans les vêtements ou implantés chirurgicalement dans le corps d'une personne voulant commettre un attentat.

Ce dispositif aurait déjà atteint les djihadistes britanniques combattant en Syrie et en Irak. D'après les autorités britanniques et américaines, il est à craindre que ces djihadistes ciblent des vols au Royaume-Uni.

David Cameron a insisté que la sécurité devait primer avant tout. "C'est un sujet dont nous avons discuté avec les Américains et nous avons décidé de mettre en place certaines précautions et contrôles supplémentaires" a déclaré le Premier ministre anglais. "La sécurité du voyageur doit venir en premier. Nous ne devons pas prendre de risques", a-t-il ajouté.

Cette alerte a conduit le nombre de scanners corporels dans les aéroports britanniques sophistiqués à passer de 10 à 21 ce jeudi. Les aéroports au Royaume Uni ont insisté sur le fait que les avions ne seraient pas retardés. En revanche, les passagers vont sûrement devoir arriver plus tôt à leur porte pour passer de nouveaux contrôles.

Ce renforcement de sécurité est intervenu après qu'un message suspect ait été envoyé sur la page Twitter d'un prétendu djihadiste britannique vivant en Irak. Dans le message, l'homme affirmait que le Royaume-Uni avait "peur" qu'il puisse revenir avec des compétences apprises lors de son séjour avec le groupe terroriste ISIS.

L'expert fabricant d'explosifs saoudien avait d'abord testé sa bombe invisible sur ​​son jeune frère, Abdullah. Bien que le jeune homme de 22 ans ait été tué, il n'a pas réussir à atteindre sa cible.

Lu sur Dailymail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !