Terrorisme : l'ado de 15 ans mis en examen et écroué ; un homme arrêté dans le Jura | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Terrorisme : l'ado de 15 ans mis en examen et écroué ; un homme arrêté dans le Jura
©

Menaces

Terrorisme : l'ado de 15 ans mis en examen et écroué ; un homme arrêté dans le Jura

L'adolescent de 15 ans arrêté mercredi à Paris a été écroué et un trentenaire qui pourrait être lié à la tentative d'attentat aux bonbonnes de gaz a été interpellé dans le Jura.

Les services antiterroristes ne chôment pas. D'un côté, l'adolescent de 15 ans arrêté mercredi à Paris a été mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste criminelle, et écroué. L'adolescent, né en Egypte, était soupçonné de vouloir mener une attaque djihadiste. L'analyse de son téléphone monte qu'il était prêt à passer à l'acte. Le jeune homme a d'ailleurs reconnu devant les enquêteurs avoir été en contact avec Rachid Kassim - soupçonné d'être l'instigateur des attaques de Magnanville et de Saint-Etienne-du-Rouvray.

Dans le cadre d'une autre enquête, celle concernant la voiture aux bonbonnes de gaz retrouvée près de Notre-Dame de Paris, un homme a été interpellé vendredi matin à Dole, dans le Jura. Selon le quotidien local Le Progrès, l'homme interpellé est trentenaire converti à l’islam signalé pour radicalisation. 

Son nom aurait été mentionné par un ou plusieurs des quatre supectes actuellement mises en examen dans le cadre de cette affaire.

Le ministère de l'Intérieur, contacté par Le Parisien, n'a pas donné plus d'informations sur ce suspect, mais a indiqué que plusieurs opérations avaient été menées simultanément dans plusieurs localités françaises.

Lu dans Le Progès

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !