Tension au sein de la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE) : des parents souhaitent un congrès exceptionnel | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Education
FCPE
FCPE
©FCPE

Tension

Tension au sein de la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE) : des parents souhaitent un congrès exceptionnel

Ils critiquent la laïcité inclusive de son président et les actions en justice lancées contre un intellectuel une journaliste et un ancien inspecteur général de l'éducation nationale qui critiquent ses positions ou celles de la fédération sur la laïcité

Un communiqué publié par une union locale parisienne de la FCPE met en cause publiquement la direction de cette fédération : « Nous avons adhéré à la FCPE parce qu'elle a été créée pour défendre l'école publique et laïque, malheureusement, elle est devenue, au fil des ans, un syndicat de défense des parents contre le ministre de l'Éducation nationale, contre l'institution scolaire, contre les journalistes » selon Le Point.

Des parents qui sont lassés de voir se multiplier les procédures judiciaires engagées sur leurs deniers pour mener une guerre qui n'est pas la leur.

La FCPE a, en effet, lancé des procédures contre l'intellectuel Laurent Bouvet, contre l'ancien inspecteur général de l'Éducation nationale Jean-Pierre Obin, ou encore contre la directrice déléguée de la rédaction de L'Express Anne Rosencher, qui ont en commun d'avoir critiqué les positions du président Rodrigo Arenas ou de la fédération sur les questions de laïcité.

La FPE n'a pas aprécié qu'Obin écrive dans un livre que  certaines organistions, dont la FCPE, sont entrées, selon lui, dans l'orbite islamo-gauchiste à la faveur de la prise de pouvoir de militants d'extrême gauche

Ceci dans un contexte de débats houleux autour de la loi « confortant les principes républicains », débats essentiellement internes à la gauche qui se fracture entre deux visions de la laïcité.

Interrogé par Le Point, le président de la FCPE répond : "Nous combattons les intégrismes, d'où qu'ils viennent".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !