Tempête Ulla : encore 5 000 foyers sans électricité, retour à la normale prévu ce lundi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Tempête Ulla : encore 5 000 foyers sans électricité, retour à la normale prévu ce lundi
©Reuters

On voit le bout

Tempête Ulla : encore 5 000 foyers sans électricité, retour à la normale prévu ce lundi

Le Morbihan, la Loire-Atlantique et l'Ille-et-Vilaine étaient toujours en vigilance orange crues ce lundi matin.

La tempête Ulla est pour le moment la plus forte ayant touché la France pendant l'hiver. Si elle a coûté la vie à une personne, elle s'est éloignée progressivement samedi de la Bretagne et du Cotentin en direction de la mer du Nord. Cependant, les conséquences de son passage se font encore ressentir. En effet, ce dimanche soir vers 22 h, 5 000 foyers étaient encore privés d'électricité en Bretagne selon Electricité Réseau Distribution France (ERDF), qui prévoit un rétablissement du réseau à 100% ce lundi.

Au total, ce sont 115 000 clients qui ont été touchés au plus fort de la tempête. Il a donc été nécessaire de sortir les grands moyens. Ainsi, quelque 1 000 agents étaient sur le terrain et une centaine de poteaux, qui avaient été arrachés par la force des vents, ont été remplacés. ERDF, qui a pu faire décoller deux hélicoptères samedi et dimanche pour identifier les dégâts, a aussi mis en place une centaine de groupes électrogènes pour assurer un approvisionnement provisoire en électricité.

Si les vents violents ont donc diminué, Météo-France a toutefois prolongé la vigilance orange aux inondations pour trois départements. Ce lundi matin à 6 h, le Morbihan, la Loire-Atlantique et l'Ille-et-Vilaine sont en effet toujours en alerte. Si « la décrue est en cours sur l'ensemble des cours d'eau de la région » comme l'indique l'organisme, la vigilance orange est de mise pour le bassin de l'Oust et de la Vilaine aval. La Laïta, le Blavet, la Seiche, la Vilaine médiane et  la Vilaine Amont sont quant à eux en vigilance jaune.

lu sur MyTF1News.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !