Tempête Christine : un mort, onze départements en alerte orange | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Tempête Christine : un mort, onze départements en alerte orange
©

Vigilance

Tempête Christine : un mort, onze départements en alerte orange

Il s'agit de l'ensemble de la Bretagne, ainsi que des départements de Charente-Maritime, Gironde, Landes, Loire-Atlantique, Manche, Pyrénées-Atlantiques et Vendée

Pas de répit pour la façade atlantique. C'est au tour de Christine de déferler sur les côtes de l'ouest du pays. Cette nouvelle tempête est arrivée ce dimanche soir et elle devrait être, selon certains observateurs, "la plus féroce de l'année". Ainsi en raison des grandes marées et alors que le littoral est déjà fragilisé par les tempêtes hivernales particulièrement violentes de ces dernières semaines, Météo France a émis dimanche un bulletin de vigilance orange pour des risques de vagues submersions sur l'ensemble de la façade atlantique.

 Plus précisément, ce sont onze départements qui sont concernés par cette alerte à compter de 4 heures ce lundi, et jusqu'à mardi matin. Il s'agit de l'ensemble de la Bretagne, ainsi que des départements de Charente-Maritime, Gironde, Landes, Loire-Atlantique, Manche, Pyrénées-Atlantiques et Vendée. Le Finistère, ainsi que la Charente-Maritime et la Gironde, ont également été placés en vigilance orange inondations.

Selon Météo-France, de « très fortes et puissantes vagues », assorties de vent violent pouvant dépasser les 100 km/h en rafales sont attendus ce lundi. Avec des coefficients annoncés de 114 et 112, c'est au moment des hautes mers (tôt ce lundi matin et ce soir en fin de journée) que les risques de submersion sont les plus élevés, « avec le maintien d'un vent fort à très fort en mer et sur le littoral ». Météo France met en alerte particulièrement le littoral breton mais aussi la Laïta et la rivière de Morlaix (29) qui devraient connaître « des niveaux d'eau très élevés ».

En dépit des alertes et des appels à la vigilance, une quinquagénaire est décédée à la mi-journée d'un arrêt cardio-ventilatoire près de Quiberon (Morbihan), après avoir été prise dans un fort courant avec son groupe de longe-côte (randonnée en mer). Selon Le Figaro, la victime, âgée de 52 ans, faisait partie d'un groupe de 21 personnes qui marchaient dans l'eau entre Erdeven et Plouharnel, à l'ouest de Quiberon. Et le quotidien de préciser que « le groupe de randonneurs  s'est trouvé en difficulté vers 12h30 après avoir été pris dans un courant de baïne (cuvette avec un courant naturel) qui l'a empêché de regagner la côte ». Vigilance donc.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !