Tempête aux Etats-Unis : New York sous la neige, des températures glaciales | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La neige s'est abattue sur New York
La neige s'est abattue sur New York
©Reuters

Gla-gla

Tempête aux Etats-Unis : New York sous la neige, des températures glaciales

3 000 vols ont été annulés jeudi à cause d'une tempête de neige qui frappe le nord-est du pays.

Il neige à New York, mais pas seulement quelques flocons. C'est une véritable tempête qui s'est abattue sur le nord-est des Etats-Unis. Elle s'accompagne de vents forts et de températures glaciales allant jusqu'à -15°C. Jeudi, 3 000 vols ont même été annulés. L'alerte a été décrétée jusqu'à la mi-journée vendredi dans les États de New York, du New Jersey, de la Pennsylvanie et d'une partie de la Nouvelle-Angleterre.

10 à 20 centimètres de neige recouvraient les rues de New York jeudi soir. Le vent assez ardent rendait la visibilité extrêmement limitée. À Boston, là aussi, beaucoup de neige et des températures allant jusqu'à - 21 degrés. Thomas Menino, le maire de la ville a décrété la fermeture des écoles publiques vendredi. La garde nationale est sur le pont. L'aéroport de Boston Logan était également perturbé et a annoncé la suspension des départs jeudi. Pour vendredi, plus de 600 vols ont déjà été suspendus à New York et Boston, et 909 dans tout le pays.

Une tempête qui coïncide avec la prise de fonction de Bill de Blasio, nouveau maire de New York. "Nous sommes prêts. Nous sommes concentrés comme un laser" a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse invitant les habitants à rester le plus possible chez eux ou à emprunter les transports en commun. Quant au gouverneur du New Jersey Chris Christie, il a déclaré l'état d'urgence, tout comme celui de l'État de New York Andrew Cuomo. Ce dernier a également annoncé que trois autoroutes seraient fermées pour la nuit, dont celle de Long Island.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !