Télécommunications: Orange ferme une partie de ses boutiques dont celle des Champs-Elysées | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Orange
Orange
©ISSOUF SANOGO / AFP

Economie

Télécommunications: Orange ferme une partie de ses boutiques dont celle des Champs-Elysées

Un client sur trois ne se déplace plus en magasin

Depuis quelques jours, les passants ne peuvent plus acheter ni téléphone ni accessoire dans la boutique Orange des Champs-Elysées, à Paris. Le point de vente est définitivement fermé indique Le Monde.

Il était présenté comme le magasin nouvelle génération du groupe lors de son ouverture en septembre 2015. Il n’a pas résisté à la baisse de fréquentation provoquée par la crise liée au Covid-19.

Un méticuleux tour de France a déjà conduit à 38 fermetures de magasins en 2021, soit environ 10 % du parc, réduit à 323 « agences de distribution ».

A Grasse (Alpes-Maritimes), où la boutique Orange a baissé le rideau le 21 mai, comme dans les dizaines d’autres communes concernées, la fermeture a créé une forme d’émoi. « Les Grassois doivent désormais faire une heure de voiture aller-retour pour se rendre dans la boutique la plus proche, à Cannes. », déplore Rémi Demouveaux, secrétaire général de la CGT FAPT du département.

En ajoutant les 220 boutiquesGénérale de téléphone (GDT), filiale à 100 % d’Orange,  Orange dispose d’environ 550 magasins moins que les près de 600 boutiques de SFR. Ceci alors que Free est loin derrière, avec 170 magasins.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !