Tee-shirt "Je suis une bombe" de Jihad : le parquet fait appel de la relaxe pour la mère | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Tee-shirt "Je suis une bombe" de Jihad : le parquet fait appel de la relaxe pour la mère
©

Match retour ?

Tee-shirt "Je suis une bombe" de Jihad : le parquet fait appel de la relaxe pour la mère

Le garçonnet de trois ans s'était rendu à l'école maternelle de Sorgues, dans le Vaucluse, le 25 septembre dernier, vêtu d'un tee-shirt, offert par son oncle, portant les inscriptions "Je suis une bombe".

La maman de Jihad s'était dite "soulagée" par la décision rendue mercredi. Il y a 24 heures, le tribunal avait prononcé la relaxe à l'encontre de la mère du petit garçon, qui avait porté un tee-shirt "je suis une bombe" à l'école de Sorgues en septembre. Son frère avait lui aussi été poursuivi pour "apologie de crime". Ce jeudi, le parquet d'Avignon a fait appel de cette relaxe

Les prévenus encouraient 5 ans de prison et une amende de 45 000 euros. Le tribunal s'était appuyé sur l'article 24 de la loi du 29 juillet 1881, qui prévoit que l'apologie de crime doit être non équivoque, pour prononcer la relaxe de Bouchra Bagour, 35 ans, secrétaire, et son frère, Zeyad, 29 ans, employé dans un restaurant. Il y aura donc une suite à cette affaire.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !