Taxis : Jean-Marc Ayrault annoncera une décision ce jeudi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Taxis : Jean-Marc Ayrault annoncera une décision ce jeudi
©Reuters

On attend

Taxis : Jean-Marc Ayrault annoncera une décision ce jeudi

Invité sur Europe 1, le Premier ministre a aussi annoncé que les négociations sur le pacte de responsabilité seront bouclées "fin mars", et a démenti le gel de l'avancement des fonctionnaires.

Jean-Marc Ayrault prendra "une décision" au sujet du conflit des taxis ce jeudi à l'issue d'une réunion entre médiateur et syndicats. Le Premier ministre a fait cette annonce ce matin sur Europe 1. "Il ne faut pas qu'il y ait de blocage [des taxis dans les rues de Paris], c'est pourquoi la police nationale a fait son travail" en interpellant des chauffeurs grévistes, a-t-il ajouté. Les taxis attendent une réponse de Matignon à leur demande de gel des immatriculations des voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) avant de lever leur grève. 

Par ailleurs, Jean-Marc Ayrault a fixé à "fin mars" le délai pour négocier le pacte de responsabilité, qui prévoit une baisse du coût du travail en échange d'embauches par les entreprises. "Et en avril le Parlement sera saisi d'un projet de pacte", a-t-il précisé. Le Premier ministre a aussi démenti que le gel des primes et avancements des fonctionnaires soit à l'étude par le gouvernement. Une hypothèse qui a fait bondir les syndicats. "Ce n'est pas vrai... Pourquoi annoncer de fausses nouvelles ? [...] On n'est pas dans le concours Lépine des économies", a-t-il dit.

Mercredi, le président du groupe PS à l'Assemblée, Bruno Le Roux, avait déclaré que le sujet était "sur la table", avant de revenir sur ses déclarations dans la foulée.

Jean-Marc Ayrault a aussi promis jeudi matin que le problème du travail dominical serait réglé "dans quelques jours" et que le gouvernement allait proposer un nouveau décret pour remplacer celui annulé par le Conseil d'Etat la veille.


Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !