Et si le Tai Chi protégeait contre Alzheimer ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Et si le Tai Chi protégeait contre Alzheimer ?
©

Mémoire

Et si le Tai Chi protégeait contre Alzheimer ?

Des chercheurs américains et chinois ont montré que la pratique du Tai Chi entraînait des améliorations cognitives.

Tous au Tai Chi ! Des neuroscientifiques de l’Université de Floride du Sud et de l’Université de Fudan à Shanghai ont montré qu’une pratique régulière du Tai Chi, un art martial chinois, améliorait la mémoire, la pensée et pouvait donc protéger contre la maladie d’Alzheimer.

Les conclusions de cette étude publiées dans l’édition de juin du Journal of Alzheimer’s Disease indique que les personnes âgées pratiquant le Tai Chi trois fois par semaine voyaient le volume de leur cerveau augmenter. A contrario, les sujets testés qui ne pratiquaient pas cet art martial présentaient un rétrécissement du cerveau, conforme à ce qui généralement observé entre l’âge de 60 et 70 ans. Or de nombreuses études ont montré que la démence est associée avec un rétrécissement progressif du cerveau.

Lu sur The Atlantic

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !