Syrie : un haut responsable confirme le raid israélien | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le porte-parole du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s’est refusé à tout commentaire.
Le porte-parole du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s’est refusé à tout commentaire.
©Wassim Nasr

Intervention

Syrie : un haut responsable confirme le raid israélien

L'attaque aurait visé des armes iraniennes à destination du mouvement chiite libanais Hezbollah.

Dans la nuit de samedi à dimanche, Israël a mené une attaque aérienne près de Damas qui visait des armes iraniennes à destination du mouvement chiite libanais Hezbollah, a déclaré dimanche 5 mai à l'AFP un haut responsable israélien sous couvert de l'anonymat.

"L'attaque a eu lieu tout près de l'aéroport de Damas et la cible était des missiles iraniens destinés au Hezbollah", a précisé le responsable.

Ces informations confirment celles de l'agence de presse Reuters, qui indiquait samedi soir qu'Israël avait mené une série de frappes aériennes dans Damas. "Dans l'attaque de la nuit dernière, comme dans la précédente, ce qui a été attaqué ce sont des réserves de missiles Fateh-110 qui étaient transportées de l'Iran vers le Hezbollah", précise cette même source.

Israël a gardé le silence samedi après ces informations, tout en répétant qu’il surveillait le transfert d’armes au Hezbollah libanais. Le porte-parole du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, Mark Regev, s’est refusé à tout commentaire.

Le président américain Barack Obama a également refusé de commenter "ce qui s’est passé hier en Syrie", préférant laisser "le gouvernement israélien confirmer ou démentir d’éventuels bombardements qu’ils auraient effectués".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !