Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Poudrière

Syrie : des avions russes ont frappé l'Etat islamique depuis une base iranienne

Selon la Russie, ces frappes ont entraîné la destruction de "cinq grands dépôts d'armes et de munitions" et de plusieurs camps d'entraînement situés à Deir Ezzor, dans une région tenue par les djihadistes.

Selon les informations communiquées par le ministère russe de la Défense, et relayées par les agences de presse locales, des bombardiers russes ont frappé ce mardi des positions syriennes du groupe terroriste Etat islamique. Il s'agit de la première intervention aérienne menée par la Russie avec des appareils décollant d'une base iranienne. 

"Le 16 août (mardi), des bombardiers Tu-22M3 et Su-34 ont décollé, armés, de l'aérodrome Hamedan en Iran et ont frappé des cibles des groupes terroristes Etat islamique et Front Al-Nosra dans les régions d'Alep, Deir Ezzor et Idleb", explique le ministère de la Défense, qui assure que ces frappes ont entraîné la destruction de "cinq grands dépôts d'armes et de munitions" et de plusieurs camps d'entraînement situés à Deir Ezzor, Saraqeb dans la région d'Idleb et à Al-Bab, tenue par les djihadistes. 

L'aviation russe a également visé trois centres de commandement dans les régions de Jafra et Deir Ezzor, détruisant "un grand nombre de combattants", selon le ministère de la Défense.

La Russie avait annoncé lundi 15 août que son vice-ministre des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov s'était récemment déplacé à Téhéran afin d'évoquer le conflit en Syrie avec le chef de la diplomatie iranienne Mohammand Javad Zarif.

>>>> À lire aussi : Erdogan en Russie : Poutine est-il en train de gagner son pari de faire de Moscou une vraie alternative à Washington ?

Lu sur Europe 1
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.