Suicides : perquisition chez France Télécom | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Suicides : perquisition chez France Télécom
©

Harcèlement

Suicides : perquisition chez France Télécom

La justice cherche à évaluer la responsabilité de l'opérateur téléphonique dans les suicides de dizaines de ses salariés.

La justice cherche toujours à évaluer la responsabilité de France Télécom dans la vague de suicides qui a emporté plusieurs dizaines de ses salariés - 62 selon les syndicats - à partir de 2008. Dans le cadre de l'enquête pour «harcèlement moral» ouverte en 2010, le siège parisien de l'opérateur faisait mardi 3 avril l'objet d'une perquisition.

C'est sur la base d'un rapport critique de l'inspection du travail que le parquet de Paris avait décidé il y a deux ans de donner suite à la plainte déposée par le syndicat Sud. Un dossier de 82 pages analysant les circonstances du décès de 14 salariés de l'opérateur, qui concluait à «la mise en oeuvre d'organisations du travail de nature à porter des atteintes graves à la santé des travailleurs».

Lu sur Le Figaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !