Stanislas Guerini, délégué général LREM, favorable à l'idée d'un fichier recensant les casseurs | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Stanislas Guerini, délégué général LREM, favorable à l'idée d'un fichier recensant les casseurs
©LUDOVIC MARIN / AFP

Mesure pour éviter les violences

Stanislas Guerini, délégué général LREM, favorable à l'idée d'un fichier recensant les casseurs

Le chef de La République en marche a défendu l'idée proposée par un syndicat de police. Ce fichier, similaire aux interdits de stade, permettrait d'éloigner les personnes les plus dangereuses des manifestations.

Stanislas Guerini était interrogé dans la matinale de CNews par Jean-Pierre Elkabbach ce lundi 7 janvier. Le nouveau délégué général de La République en marche a exprimé son avis sur la question de la création d'un fichier recensant les casseurs. Cette mesure pourrait permettre d'éloigner les éléments les plus radicaux qui viennent perturber les manifestations des Gilets jaunes. 

"Nous avons la capacité pour les hooligans dans les stades d'interdire aux gens d'assister à un match de foot. Il faut une réponse de cette nature-là pour que ceux qui cassent, ceux qui ont la volonté parfois de tuer, soient interdits de manifestation (…) Il faut solliciter tout l'arsenal de solutions, y compris sécuritaire. Nous pouvons avoir un fichier pour repérer les casseurs (...) et les interdire de manifester (…) C'est une piste qu'il faut creuser".  

Stanislas Guerini a également critiqué et regretté l'absence d'un véritable "service d'ordre sécurisé" lors des manifestations des Gilets jaunes. 

Le syndicat de police Alliance a évoqué cette idée concernant la création d'un "fichier" de manifestants violents. 

CNews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !