Décapité pour sorcellerie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Décapité pour sorcellerie
©

Moyen-Age

Décapité pour sorcellerie

Un Soudanais vient d'être décapité au sabre en Arabie Saoudite. Il avait été reconnu coupable de sorcellerie et de magie.

Alors que l'on fêtait dimanche les 30 ans de l'abolition de le peine de mort en France - 18 septembre 1981 -, en Arabie Saoudite, cette pratique est encore malheureusement courante. Ainsi, depuis le début de l'année on dénombre déjà 42 exécutions au royaume des Saoud (Chiffres AFP/Amnesty International). Et ce n'est pas fini. En effet, ce lundi c'est un Soudanais, Abdelhamid Hussein al-Fekki, qui a subit un sort similaire. Reconnu coupable de pratique de sorcellerie et de magie, il a été décapité au sabre à Medine dans l'ouest du pays rapporte le ministère de l’Intérieur saoudien.

Dans le royaume saoudien, la sorcellerie et la magie sont toujours des pratiques interdites.

Lu sur Europe1.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !