Sophie Pétronin serait toujours en vie, selon le fils de l'otage française enlevée au Mali | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Terrorisme
Sophie Pétronin serait toujours en vie, selon le fils de l'otage française enlevée au Mali
©MEHDI FEDOUACH / AFP

Espoir

Sophie Pétronin serait toujours en vie, selon le fils de l'otage française enlevée au Mali

D’après des informations de Franceinfo, Sébastien Chadaud-Pétronin aurait pu voir des images de sa mère datant d'août 2019. L'otage, enlevée en 2016 au Mali, serait "en bonne santé mentale mais en mauvaise santé physique".

Sophie Pétronin serait toujours vivante. Cette information a été communiquée par son fils auprès de Franceinfo. La famille de l’otage française a révélé avoir obtenu, par le Quai d'Orsay, une preuve de vie. Sophie Pétronin avait été enlevée au Mali le 24 décembre 2016. 

Sébastien Chadaud-Pétronin, son fils, a confié à nos confrères de Franceinfo qu’il a été convoqué au ministère des Affaires étrangères la semaine dernière. Il a pu voir des images de sa mère.

"En août 2019, Sophie était bien en vie, elle était alitée, en bonne santé mentale mais en mauvaise santé physique. Des médicaments lui sont disponibles, elle semble bien traitée. Ensuite, le Quai d'Orsay parle d'une preuve de vie début mars, mais pas de détail à ce sujet, c'est un peu maigre mais c'est mieux que rien."

Cette nouvelle redonne donc de l’espoir aux proches de Sophie Pétronin, âgée de 74 ans. 

La France dispose donc d'une preuve de vie "fiable" et récente de Sophie Pétronin. Le ministère des Affaires étrangères s'est refusé à tout commentaire. 

Selon un communiqué adressé par le neveu de l'humanitaire, originaire de Bordeaux et enlevée à Gao (au nord du Mali) par des hommes armés, "les autorités françaises via la cellule de crise du Quai d'Orsay ont convoqué" son fils Sébastien Chadaud-Pétronin la semaine dernière "pour lui annoncer une nouvelle importante".

"C'est la première fois que le Quai d'Orsay nous informe de l'existence d'une preuve de vie de Sophie de manière aussi officielle", a précisé le neveu de Sophie Pétronin, Lionel Granouillac. Il a indiqué que les proches de l'otage allaient demander des "clarifications".

"Sébastien est établi dans le Jura suisse et nous avons été surpris qu'en plein confinement, on lui dise de venir au Quai d'Orsay, sans lui préciser le motif de la convocation. C'est en tout cas une bonne nouvelle que l'on espère annonciatrice d'une très, très bonne nouvelle". 

Le 30 décembre dernier, le mari de l'humanitaire, Jean-Pierre Pétronin, avait déploré le silence sur le sort de son épouse, médecin humanitaire septuagénaire. Son époux avait alors le sentiment qu'elle avait été "oubliée". 

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !