SNCF: hausse du prix des billets de trains en 2012 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
SNCF: hausse du prix des billets de trains en 2012
©

Voyages, voyages

SNCF: hausse du prix des billets de trains en 2012

Les TGV et les trains inter-régionaux Téoz et Lunéa seront augmentés de 3,2%, en plus de la hausse de la TVA prévue par le gouvernement. Les associations de consommateurs montent au créneau.

A partir du 3 janvier, les trajets en train coûteront plus cher aux voyageurs. La SNCF a annoncé mardi soir que les prix des TGV et des trains inter-régionaux Téoz et Lunéa seraient augmentés de 3,2%. La compagnie indique que cette hausse correspondrait "strictement au taux de l'inflation prévu pour 2012", et qu'il s'agit de l'ajustement le plus faible "depuis 1999".

Cette augmentation s'ajoute la hausse de la TVA sur les billets de trains, qui passera de 5,5% à 7%, dans le cadre du plan d'équilibre des finances publiques décidé par le gouvernement. Selon la SNCF, la hausse devrait correspondre au total pour chaque billet à "une augmentation moyenne de 60 centimes d'euros pour les voyageurs TGV".

Pour en atténuer l'effet, la SNCF a indiqué qu'elle allait geler les prix des réservations pour les abonnements «forfaits» valables pour les voyageurs prenant tous les jours le TGV, ainsi que pour les abonnements étudiants, élèves et apprentis.

L'une des principales associations du secteur, la Fédération nationale des usagers des transports (Fnaut), qui fédère 150 associations régionales en France, rappelle, dans un communiqué publié mercredi, "que les tarifs du TGV et des trains Téoz et Lunea sont considérés comme excessifs par les familles et par les voyageurs obligés d'organiser leurs déplacements en dernière minute et d'acquitter alors le prix fort". Elle estime également que estime que la compagnie ferroviaire publique doit renoncer à la réservation obligatoire sur les trains Téoz.

L'association des voyageurs usagers des chemins de fer (Avuc) avait déploré par avance la volonté de la SNCF de répercuter les deux hausses -l'inflation et la TVA -et ses dirigeants annoncent qu'ils appelleront les usagers à ne plus présenter leurs billets aux contrôleurs.

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !