Silvio Berlusconi privé de vie politique pour deux ans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
L'ancien chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi.
L'ancien chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi.
©Reuters

Enième étape judiciaire

Silvio Berlusconi privé de vie politique pour deux ans

C'est une des conséquences de la condamnation définitive pour fraude fiscale de l'ancien Premier ministre italien.

Samedi, un tribunal de Milan a jugé que Silvio Berlusconi devait être interdit d'exercer tout mandat public pour une durée de deux ans. Il est aussi privé de son droit de voter. Une décision qui fait suite à sa condamnation définitive pour fraude fiscale en août dernier. Bémol : ce jugement ne peut être appliqué dans l'immédiat puisque le Cavaliere, en tant que sénateur, jouit d'une immunité parlementaire, explique France TV Info

Toutefois, il se pourrait que l'ancien président du Conseil la perde. Le 4 octobre, une commission sénatoriale s'est prononcée en faveur de son exclusion de la chambre haute du parlement italien. Une décision définitive doit être prise en séance plénière en novembre. Si le Sénat - qui compte de nombreux ennemis de Berlusconi - se prononce en faveur de sa destitution, il sera interdit de tout mandat public pendant six ans.

Lu sur France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !