Le maire de Sevran en appelle à l'armée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le maire de Sevran 
en appelle à l'armée
©

Violences

Le maire de Sevran en appelle à l'armée

Stéphane Gatignon réclame la présence de "casques bleus" pour sécuriser les abords des écoles de la ville.

"Malgré son implication et son professionnalisme, la police ne semble plus à même d'assurer cette présence, je demande donc à ce que l'armée puisse prendre le relais".

C'est en ces termes que le maire EELV de Sevran demande au ministère de l'Intérieur de muscler son dispositif pour mettre fin aux règlements de compte entre trafiquants de drogues qui gangrènent la ville, particulièrement le quartier Montceleux.

Stéphane Gatignon décrit une situation de "crise extrême" qui a forcé une école primaire de prendre des mesures de confinement. En clair : les élèves sont privés de récréation car les instituteurs craignent des balles perdues. Il n'est pas rare d'entendre des coups de feu en début d'après-midi, et l'hélicoptère de la police, qui oblige de fermer les fenêtres des classes, ne suffit pas pour juguler la violence.

Le maire de Sevran, qui milite pour ne plus interdire le cannabis, explique que les trafiquants de drogues se battent pour le contrôle des points de vente de drogues qui peuvent rapporter plusieurs dizaines de milliers d'euros par jour.


Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !