Seuls 16% des professionnels des ressources humaines estiment que la baisse des charges patronales engendrera des créations d'emplois | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Seuls 16% des professionnels des ressources humaines estiment que la baisse des charges patronales engendrera des créations d'emplois
©

Pessimisme

Seuls 16% des professionnels des ressources humaines estiment que la baisse des charges patronales engendrera des créations d'emplois

Selon un sondage publié mardi, les professionnels pensent que le pacte de responsabilité ne devrait pas avoir les bienfaits escomptés par le gouvernement.

Les professionnels des ressources humaines sont pessimistes. Ils ne croient pas aux effets du pacte de responsabilité que le gouvernement tente de mettre en place. Un sondage l'indique clairement ce mardi. En effet, seulement 16% d'entre eux estiment que la baisse des charges patronales proposée dans le pacte produira à court terme des créations d'emplois. C'est peu et c'est surtout en décalage complet avec les espérances du gouvernement qui souhaitent voir se créer environ 200 000 emplois (pour le seul pacte de responsabilité). 

Dans cette enquête, ils sont aussi 37% à penser que la baisse des charges promise par le gouvernement ne va engendrer à court terme "aucun changement significatif". Pour 24% des DRH, la baisse des charges permettra d'augmenter les marges. Toutefois, 25% des professionnels du secteur pensent que cette baisse des charges pourrait "produire à court terme" des investissements mais aussi une politique de rémunération plus attractive et une augmentation des marges.

Les DRH ne sont pas plus confiants sur la loi sur la sécurisation de l'emploi. 19% jugent que cette loi répond à l'objectif de flexibiliser l'emploi alors qu'en avril 2013, ils étaient  54% à le penser. Seuls 23% cpensent que cette réforme permet de sécuriser le parcours professionnel des salariés, contre 44% l'année dernière. Promulguée en juin 2013, elle donne plus de flexibilité aux entreprises (accords de maintien dans l'emploi, mobilité interne, refonte des procédures de licenciement) et crée de nouveaux droits pour les salariés.

Ce sondage est donc peu optimiste sur les chances de réussite du gouvernement. Un gouvernement qui attend en tout jusqu'à 500 000 emplois créés à l'horizon 2017 grâce aux 20 milliards du Crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) et aux 10 milliards d'euros d'exonérations de cotisations patronales dans le pacte de responsabilité. Il pourrait être déçu. Et les Français aussi...

L'étude a été réalisée en ligne du 24 mars au 22 avril 2014 auprès d'un échantillon de 216 professionnels des ressources humaines, membres de l'Association nationale des directeurs des ressources humaines.

Lu sur La Tribune

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !