Serge Dassault : sa garde à vue a été levée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Serge Dassault est sorti de garde à vue
Serge Dassault est sorti de garde à vue
©REUTERS/Benoit Tessier

Pas fini

Serge Dassault : sa garde à vue a été levée

Le sénateur de Corbeil-Essonnes devrait toutefois être convoqué par les juges d’instruction en vue d’une possible mise en examen.

Serge Dassault n’en a pas fini avec les juges d’instruction. Toutefois, le sénateur UMP est sorti libre de sa garde à vue, ce jeudi. Il sera convoqué ultérieurement en vue d’une possible mise en examen dans l’affaire des achats présumés de voix lors des élections municipales à Corbeil-Essonnes, dans l’Essonne, où il a été maire de 1995 à 2009. Âgé de 88 ans, il avait déjà été entendu ce mercredi par les enquêteurs avant que sa garde à vue ne soit levée pour la nuit.

La garde à vue de Serge Dassault n’aurait pu être possible sans la levée de son immunité parlementaire après une première demande qui avait échoué. Un vote à main levée a fait tomber l’immunité, le 12 février dernier.

Pour rappel, trois mises en examen ont d’ores et déjà été prononcées le 17 janvier contre l’actuel maire de Corbeil, à savoir Jean-Pierre Bechter ainsi que sa deuxième adjointe, Cristela de Oliveira et Younès Bounouara, un relais de l’industriel dans la ville, également soupçonné de tentative d’assassinat.

Les juges se penchent en outre sur des mouvements de fonds entre la France et le Liban, notamment un transfert de 18 millions d’euros sur le compte d’une société. Lors d’une perquisition dans une résidence de l’industriel, les enquêteurs ont trouvé une liste de bénéficiaires présumés de dons d’argent.

Lu sur Le Nouvel Observateur

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !