Selon Jean-François Coppé les sondages du mois de janvier détermineront qui sera le candidat de la droite | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Jean-François Copé
Jean-François Copé
©Capture d'écran France 2

Sélection tardive

Selon Jean-François Coppé les sondages du mois de janvier détermineront qui sera le candidat de la droite

Le maire de Meaux pense que le Congrès ne sonnera pas la fin des discussions

Il faudra attendre 2022 pour avoir le nom du candidat de la droite. C'est en tout cas ce que pense Jean-François Copé. Invité sur France 2 dans l'émission 4 Vérités, ce lundi, le maire Les Républicains de Meaux (Seine-et-Marne) a bousculé le calendrier, qui peine déjà à s'établir, de sa famille politique.

Alors que les militants ont voté pour un Congrès censé départager les candidats le 4 décembre prochain, l'édile estime que «la question ne pourra être tranchée» qu'au mois de janvier remarque Le Figaro.

Selon Copé, dans l'hypothèse où Xavier Bertrand persisterait à ne pas se soumettre au vote des militants, alors il faudrait que le vainqueur et lui-même «se mettent d'accord au mois de janvier en fonction des sondages», et que, «surtout, celui qui soit derrière accepte de se retirer».

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !