Sciences Po : Hervé Crès devrait probablement succéder à Richard Descoings | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Sciences Po : Hervé Crès devrait probablement succéder à Richard Descoings
©

En bonne voie

Sciences Po : Hervé Crès devrait probablement succéder à Richard Descoings

Sept mois après la mort de Richard Descoings, le conseil d'administration de la Fondation nationale des sciences politiques aurait choisi son ancien bras droit pour lui succéder.

Hervé Crès, administrateur provisoire de Sciences Po, a été élu lundi par le conseil d'administration de la Fondation nationale des sciences politiques pour succéder à Richard Descoings. Cette désignation aurait recueilli un vote de 20 voix positives sur 30 suffrages, avec 10 votes blancs ou nuls, fait rare pour l'Institut. Pour être enterrinée, la candidature d'Hervé Crès devait obtenir la majorité des deux tiers. Le conseil de direction de l'Institut d'études politiques se prononce, lui, mardi et devrait faire le même choix. Reste à attendre ensuite le feu vert du gouvernement à qui revient le dernier mot.

Jean-Claude Casanova assure que cette désignation a été faite "en parfait accord" avec la ministre de l'Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso. "Faux" répond le cabinet de la ministre. Son entourage faisait savoir dans la soirée, lundi, qu'elle n'avait jamais donné son accord aux instances dirigeantes de Sciences Po à la désignation d'Hervé Crès. Les déclaration du président de la FNSP vont en effet à l'encontre de la position de Geneviève Fioraso qui a encore récemment rappelé au Parlement, qu'elle ne souhaitait pas que le successeur de Richard Descoings soit nommé avant la publication du rapport de la Cour des Comptes, le 22 novembre.  

Quant à François Chérèque secrétaire général de la CFDT, membre du conseil d'administration au titre des personnalités extérieures, il aurait pris la parole au cours de cette réunion, pour faire part de ses interrogations quant à la procédure de nomination du successeur.

 

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !