Sarkozy va s’expliquer par écrit | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Sarkozy va s’expliquer par écrit
©

Prête-moi ta plume

Sarkozy va s’expliquer par écrit

Le chef de l’Etat souhaite rédiger une lettre ou un livre à ses concitoyens en vue de sa candidature à l’élection présidentielle.

Nicolas Sarkozy a décidément envie de s’inspirer de la stratégie de François Mitterrand lorsqu’il a été réélu en 1988. Après avoir cherché à prendre de la hauteur, laissant son gouvernement faire plus d’annonces et de gestion de politique, et après avoir décidé d’annoncer le plus tard possible son entrée en campagne, le chef de l’Etat veut également calquer l’idée de la Lettre aux Français de son prédécesseur socialiste.

Selon Le Figaro, il devrait donc écrire une lettre ou un livre adressés à ses concitoyens afin d'expliquer son action depuis quatre ans et demi. Le but : revenir sur les erreurs du début et assurer qu’il a pris la mesure de la fonction avec le temps : "Le Fouquet's, le Yacht de Bolloré, le ‘casse-toi pauvre con’, le voyage à Petra avec Carla et le fils de celle-ci, les photos à Euro Disney, la nomination avortée de Jean Sarkozy à l'Epad, la réception de Kadhafi à l'Elysée, etc" , devraient être autant de couacs évoqués, selon un proche du président. Un conseiller de l’Elysée précise : "il ne faut pas imaginer que le président va se couvrir la tête de cendres et se flageller jusqu'au sang. Mais ce sera un moyen pour lui de lever un certain nombre d’ambiguïtés". 

Le chef de l’Etat a choisi la forme écrite pour délivrer ce message. "Il est le président qui a poussé la parole à son paroxysme, explique un proche. Mais les écrits restent", assure un proche conseiller. Seule la forme fait encore débat, entre la lettre envoyée directement aux Français, ou le livre,  qui a l’avantage de ne pas compter dans les comptes de campagne.

Lu sur Le Figaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !