Sarkoleaks : "Je ne suis pas à l'origine des fuites" dit le fils de Patrick Buisson | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Sarkoleaks : "Je ne suis pas à l'origine des fuites" dit le fils de Patrick Buisson
©

Confessions intimes

Sarkoleaks : "Je ne suis pas à l'origine des fuites" dit le fils de Patrick Buisson

Dans une interview au Point.fr, il se dit au courant depuis le début du quinquennat de Sarkozy, des agissements de son père.

Georges Buisson le clame haut et fort : "je ne suis pas à l'origine des fuites, car je ne dispose tout simplement pas des fichiers". Dans une interview au Point.fr parue ce jeudi, le fils de l'ex-conseiller à l'Elysée se défend d'avoir divulgué les enregistrements de son père, diffusés par Atlantico.

A LIRE AUSSI - Enregistrements de Sarkozy par Buisson, 1er extrait : Guéant, Musca, Mercier et les interventions sur les juges

A LIRE AUSSI - Enregistrements de Sarkozy par Buisson, 2e extrait : Nicolas, Carla, l'immobilier, leurs finances et leurs amours

"Je trouve cependant étrange qu'après avoir réalisé des enregistrements clandestins, Patrick Buisson s'étonne d'être lui-même volé" dit le fils de Buisson. Puis, il avoue avoir été au courant des pratiques de son père. "Un jour, en début de quinquennat de Nicolas Sarkozy, il m'a demandé de faire une copie sur CD de deux fichiers présents sur son dictaphone. Il m'a dit qu'il s'agissait de l'enregistrement de sa remise de Légion d'honneur. Mais, en ouvrant au hasard un des documents téléchargés sur le CD, j'ai découvert une conversation politique entre Patrick Buisson, le président de la République et un certain Henri" affirme-t-il au Point.

"Je lui ai demandé pourquoi il avait enregistré cette conversation politique. Il m'a répondu que c'était pour un éventuel livre sur la période. Il a ajouté, de mémoire : "Ça peut toujours servir"", poursuit Georges Buisson qui est en procès avec son père depuis plusieurs mois.

A LIRE AUSSI - Enregistrements de Sarkozy par Buisson, 3e extrait : "Y'en a qu'un qui pourrait remplacer Fillon, c'est Juppé"

A LIRE AUSSI - Sarkoleaks : les trois trahisons de Patrick Buisson (4e extrait)

 

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !