Les enfants stressés plus touchés par la pollution | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les enfants stressés 
plus touchés par la pollution
©

Mauvais air

Les enfants stressés plus touchés par la pollution

Leurs fonctions pulmonaires seraient davantage affectés par les variations du taux l'oxyde d'azote présent dans l'air.

L'état d'anxiété des parents modifierait l'impact de la pollution atmosphérique sur la santé des enfants.

C'est ce qu'il ressort d'une étude menée pendant plusieurs années sur 1 400 enfants vivant en Californie. Les médecins ont soumis les parents à un questionnaire préalable pour évaluer leur état moyen de stress. Ils ont ensuite mesuré l'état des fonctions pulmonaires des enfants tout en relevant les taux d'oxyde d'azote présent dans l'air dans différents endroits de leur environnement. Au terme de leurs recherches, les scientifiques concluent que ceux qui évoluent dans des familles anxieuses sont plus vulnérables à la pollution automobile que ceux dont les parents sont moins stressés.

Les chercheurs ont  constaté qu'une augmentation de la présence d'oxyde d'azote dans l'air affectait les poumons des enfants exposés au stress à hauteur de 5 %, alors que les autres enfants n'étaient pas perturbés par cette variation de la qualité de l'air.

L'auteur de l'étude n'a pas analysé si ces effets étaient préjudiciables à plus long terme pour la santé des enfants mais, dans une étude menée en 2009, ils avaient démontré que ceux qui vivaient dans un environnement stressé et pollué avaient 51 % plus de "chances" de développer de l'asthme que des enfants dont les parents étaient plus "sereins".

Lu sur Reuters

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !