Salaires des enseignants : une enveloppe de 700 millions d’euros sera dédiée aux revalorisations en 2022, selon les précisions de Jean-Michel Blanquer | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Education
Le Ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, lors d'une session de questions à l'Assemblée nationale.
Le Ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, lors d'une session de questions à l'Assemblée nationale.
©Alain JOCARD / AFP

Education nationale

Salaires des enseignants : une enveloppe de 700 millions d’euros sera dédiée aux revalorisations en 2022, selon les précisions de Jean-Michel Blanquer

Jean-Michel Blanquer a annoncé ce mercredi le déblocage d'une enveloppe de 700 millions d'euros pour 2022, dont 400 millions via de nouvelles primes, afin de revaloriser les salaires des enseignants. Cette annonce intervient alors que s'achève le Grenelle de l'éducation.

Lors de la conférence de presse destinée à détailler les conclusions du Grenelle de l’éducation, ce mercredi, le ministre Jean-Michel Blanquer a fait plusieurs annonces. La revalorisation salariale des professeurs était notamment concernée. Pour l’année 2021, l’enveloppe dédiée à la revalorisation avait été fixée à 400 millions d’euros (500 millions d’euros en année pleine). Le ministre de l’Education nationale ira plus loin pour 2022, avec une enveloppe de 700 millions d’euros. 
 
Sur ce total, 200 millions seront consacrés à la protection sociale complémentaire, afin de revaloriser les salaires des enseignants.
 
Les syndicats ont été reçus cet après-midi au ministère.
 
Selon Jean-Rémi Girard, président du SNALC (secondaire), "Jean-Michel Blanquer a donné un montant global de 700 millions pour 2022, dont 200 millions qui sont sur la protection complémentaire et 100 millions pour la montée en charge des mesures de cette année. Nous on va travailler sur 400 millions. Ce n’est pas zéro, on ne va pas cracher dessus mais ce qui est tout de même assez limité au vu du nombre d’agents du ministère et au vu du retard pris en matière salariale". 
 
Reste à savoir comment cette enveloppe sera partagée entre le corps enseignant. Le ministre de l’Education nationale a précisé que la distribution sera l’objet de discussions avec les organisations syndicales.
 
La loi de programmation pluriannuelle de revalorisation des professeurs, destinée à rendre plus attractif le métier est abandonnée en revanche, comme l’avait annoncé un peu plus tôt la rédaction des Echos.
Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !