Saint-Etienne-du-Rouvray : cinq ans après la mort du père Hamel, un hommage a été rendu en présence de Gérald Darmanin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Religion
Une photographie du père Jacques Hamel à l'intérieur de l'église San Luigi dei Francesi au centre-ville de Rome avant la visite du président français et du ministre français de l'Intérieur le 17 août 2016.
Une photographie du père Jacques Hamel à l'intérieur de l'église San Luigi dei Francesi au centre-ville de Rome avant la visite du président français et du ministre français de l'Intérieur le 17 août 2016.
©MARCO ZEPPETELLA / AFP

Attentat  

Saint-Etienne-du-Rouvray : cinq ans après la mort du père Hamel, un hommage a été rendu en présence de Gérald Darmanin

Une cérémonie était organisée ce lundi 26 juillet en hommage au père Hamel, tué lors de l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, il y a cinq ans. La cérémonie s'est déroulée en présence de plusieurs élus et représentants de la classe politique.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a assisté, ce lundi 26 juillet, à Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, à l'hommage rendu au père Jacques Hamel, dans l'église où ce dernier avait été assassiné il y a cinq ans.

L'archevêque de Rouen, Dominique Lebrun, a notamment prononcé les mots suivants lors de son homélie :

« Quelle est la grande attente de l'humanité, sinon la paix ? Le mal étouffe le bien de la paix, de la justice. Nous ne le savons que trop bien, ici, dans cette église. Le mal a créé des souffrances qui durent ».

La cérémonie s'est déroulée en présence de plusieurs élus.

Agé de 85 ans, le père Hamel venait d'achever sa messe matinale quand il a été tué de deux coups de couteau à la gorge le 26 juillet 2016.

Obligeant un des témoins à filmer la scène, ils avaient contraint le religieux de 85 ans à s’agenouiller. L’un des assaillants lui avait ensuite porté deux coups de couteau à la gorge. Les terroristes s’en étaient ensuite pris à la personne qui filmait, en le poignardant. La victime, un paroissien de 86 ans, avait heureusement survécu, malgré des blessures à la gorge, au bras et dans le dos.

Les assassins du père Hamel, qui se réclamaient de l'organisation État islamique, Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean, 19 ans, tous deux fichés S, ont été abattus par les forces de l'ordre à leur sortie de l'église.

Le procès de quatre personnes soupçonnées d'avoir tenu un rôle dans l'assassinat du père Hamel est prévu devant la cour d'assises spéciale de Paris du 14 février au 11 mars 2022. L’instigateur probable aurait été tué en 2017 en zone irako-syrienne. Trois autres hommes sont suspectés d’avoir été informés des intentions des tueurs, sans avoir alerté les autorités.

Une procédure de béatification du prêtre Jacques Hamel est en cours à Rome. Il pourrait devenir martyr de l’Eglise catholique.

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !