Russie : le Premier ministre Mikhaïl Michoustine révèle être contaminé par le coronavirus | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Russie : le Premier ministre Mikhaïl Michoustine révèle être contaminé par le coronavirus
©Capture d'écran Youtube

Inquiétudes au Kremlin

Russie : le Premier ministre Mikhaïl Michoustine révèle être contaminé par le coronavirus

Mikhaïl Michoustine, le Premier ministre russe, a annoncé ce jeudi 30 avril avoir été testé positif au Covid-19. Il va se placer en isolement.

Après le Premier ministre britannique Boris Johnson, une autre figure politique majeure a été contaminée par le coronavirus. Le Premier ministre russe Mikhaïl Michoustine a révélé qu’il était positif, selon des informations du Point. Mikhaïl Michoustine s’est exprimé lors d’une vidéo-conférence avec le président russe Vladimir Poutine ce jeudi 30 avril. 

"Je viens d'apprendre que les tests du coronavirus que j'ai réalisés sont positifs". 

Mikhaïl Michoustine a précisé qu'il se plaçait en isolement et a suggéré que son adjoint le remplace durant cette période. Vladimir Poutine a souhaité un bon rétablissement à son Premier ministre, ajoutant qu'il tenait à le "remercier pour le travail accompli jusqu'à présent" et que "ce qui vous arrive peut arriver à n'importe qui. J'espère que vous restez capable de travailler et que vous participerez activement" aux décisions du gouvernement, a ajouté le président russe assurant que "sans votre opinion et votre participation, les décisions ne seront pas prises".

Suite à cet échange, un décret a officialisé la nomination au poste de Premier ministre par intérim d'Andreï Belooussov. 

Vladimir Poutine n'a pas été vu récemment en compagnie de son Premier ministre. La Russie tente de maîtriser et d’endiguer la propagation du virus sur son territoire. 

Le coronavirus a causé 1.073 décès et la contamination de 106.498 personnes, en majorité à Moscou, sa région et à Saint-Pétersbourg. 7.099 nouveaux cas ont été recensés lors des dernières 24 heures, chiffre le plus important enregistré depuis le début de l'épidémie. Les autorités russes ont indiqué avoir réalisé plus de 3,4 millions de tests.

Après avoir fermé en février ses frontières terrestres avec la Chine, la Russie avait relevé peu de contaminations alors que la pandémie touchait de plein fouet l'Europe occidentale.

Les cas n'ont cessé d'augmenter malheureusement en Russie depuis. Le président Vladimir Poutine a annoncé un mois d'avril entièrement chômé, mais payé, pour inciter la population à rester chez elle. Il a prolongé mardi cette période chômée jusqu'au 11 mai, disant envisager ensuite une levée progressive du confinement. 

Face à la pandémie, le Kremlin a reporté l'important défilé militaire annuel du 9 mai célébrant la victoire sur l'Allemagne nazie. Les autorités russes ont également repoussé à une date ultérieure le vote national d'une réforme constitutionnelle devant donner la possibilité à Vladimir Poutine d'exercer deux nouveaux mandats.

Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !