Russie : l'UE appelle Moscou à libérer l’opposant Alexeï Navalny et ses centaines de partisans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Russie : l'UE appelle Moscou à libérer l’opposant Alexeï Navalny et ses centaines de partisans
©Reuters

Coup de filet

Russie : l'UE appelle Moscou à libérer l’opposant Alexeï Navalny et ses centaines de partisans

Ce dimanche, des milliers de personnes ont manifesté pour dénoncer la corruption du pouvoir.

L'union européenne a appelé les autorités russes à libérer "sans tarder" les manifestants arrêtés ce dimanche, à Moscou alors qu'ils dénonçaient la corruption du pouvoir. "Les opérations de police dans la Fédération de Russie, qui ont essayé de disperser des manifestations et ont arrêté des centaines de citoyens, dont le dirigeant de l'opposition Alexeï Navalny, les ont empêchés d'exercer leurs libertés fondamentales dont la liberté d'expression, d'association et de réunion pacifique, qui sont toutes inscrites dans la Constitution russe", a déclaré une porte-parole de l'UE dans un communiqué. "Nous exhortons les autorités russes à pleinement respecter leurs engagements internationaux (...) à respecter ces droits et à libérer sans attendre les manifestants pacifiques qui ont été arrêtés."

Ce dimanche, quelques 8000 personnes, selon la police, ont manifesté contre la corruption du pouvoir à Moscou. Près d'un millier d'entre elles, dont Alexeï Navalny, opposant à Vladimir Poutine, ont été arrêtées.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !