Rumeur Gayet-Hollande : Valérie Trierweiler hospitalisée, Royal refuse de commenter | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Valérie Trierweiler aux côtés de François Hollande
Valérie Trierweiler aux côtés de François Hollande
©Reuters

Coup de mou

Rumeur Gayet-Hollande : Valérie Trierweiler hospitalisée, Royal refuse de commenter

Selon Le Parisien, la première dame a été admise à l’hôpital vendredi juste après avoir appris la nouvelle.

Dans un sondage publié dans le Journal du dimanche, les Français semblent considérer que les révélations de Closer sur une supposée relation entre le chef de l'Etat et Julie Gayet relève strictement d'une affaire privée. Privée elle l’est c’est une certitude. D’autant plus suite aux révélations du Parisien ce dimanche. En effet, selon le quotidien Valérie Trierweiler est actuellement hospitalisée dans un établissement parisien. Admise à l’hôpital ce vendredi juste après avoir appris la nouvelle, la première dame serait « très abattue et éprouvée par les révélations au sujet de la liaison prêtée à François Hollande avec l'actrice Julie Gayet » indique Le Parisien. Elle devrait sortir dans quelques jours, les médecins lui prescrivant une cure de repos.

"La première dame Valérie Trierweiler a été hospitalisée pour du repos et quelques examens", a confirmé son cabinet. L'Elysée en avait fait de même un peu plus tôt, précisant que la compagne du président de la République avait été hospitalisée vendredi après-midi et non jeudi comme l'écrivait le quotidien sur son site internet. 

Mais ce dimanche, une réaction était particulièrement attendue suite à ces révélations : celle de Ségolène Royal. L'ancienne compagne de François Hollande et ex-candidate socialiste aux présidentielles était en effet l'invitée de Laurent Delahousse ce dimanche lors du JT de 13h sur France 2. La présidente du Conseil régional de Poitou-Charentes a estimé qu'il fallait "tourner la page et se remettre au travail". "Je ne veux pas alimenter d'une quelconque petite phrase un feuilleton qui est très, très, très éloigné des préoccupations des Français", a poursuivi celle qui a eu quatre enfants avec François Hollande.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !