Royaume-Uni : l’imposition des plus riches fait débat | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Royaume-Uni : l’imposition des plus riches fait débat
©

Désaccord

Royaume-Uni : l’imposition des plus riches fait débat

Les conservateurs souhaitent supprimer le taux marginal de 50% de l’impôt sur le revenu introduit en 2010 par les travaillistes.

Le gouvernement britannique s’écharpe sur l’imposition des plus riches en prévision du nouveau budget d’austérité du 21 mars.

Le Parti conservateur  de David Cameron souhaite la suppression du taux marginal d’imposition de 50% sur les revenus supérieurs à 150 000 livres (178 000 euros). Ce taux avait été introduit par les travaillistes en 2010.

Les libéraux-démocrates, qui font partie de la coalition gouvernementale, sont opposés à un retour au taux de 40%. Mais ils sont prêts à négocier, et exigent en échange une mansion tax de 1% sur l’immobilier valant plus de 2 millions de livres.

Cette taxe pourrait toucher les classes moyennes puisque la flambée des prix de l’immobilier entraîne une revalorisation des biens. Un mauvais calcul puisque les conservateurs ont en ligne de mire les élections législatives de 2015 durant lesquelles ils espèrent améliorer leurs résultats dans les riches régions de Londres et du Sud-Est.

Par manque de budget, le gouvernement britannique ne peut envisager une réforme fiscale d’envergure.

Lu sur Le Monde.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !