Royaume-Uni : le gouvernement veut limiter l'immigration en provenance de l'UE | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Royaume-Uni : le gouvernement veut limiter l'immigration en provenance de l'UE
©

On ferme

Royaume-Uni : le gouvernement veut limiter l'immigration en provenance de l'UE

Le gouvernement britannique envisage de limiter le nombre de ressortissants de pays de l'Union européenne autorisés à travailler en Grande-Bretagne, a annoncé ce dimanche son ministre de la Défense.

Le ministre de la Défense britannique, Michael Fallon, a expliqué ce dimanche sur Sky News que certaines régions de Grande-Bretagne se sentaient "assiégées" en raison de l'afflux de travailleurs étrangers. 

Pour répondre à leurs attentes - et tenter de contenir la progression du Parti de l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP), à quelques mois des législatives de 2015 -  le gouvernement de David Cameron envisage de limiter le nombre de ressortissants de pays de l'Union européenne autorisés à travailler en Grande-Bretagne dans le cadre de ses projets de maîtrise de l'immigration.

Le premier ministre s'est engagé, en cas de victoire l'an prochain, à renégocier les termes de l'appartenance de la Grande-Bretagne à l'UE avant de soumettre cette question à référendum. Il doit présenter dans les semaines à venir ses projets en matière d'immigration.

Selon un article publié dimanche dernier par le Sunday Times, le gouvernement pourrait plafonner le nombre d'entrées de travailleurs non qualifiés en limitant la distribution des numéros d'inscription à l'"assurance nationale" nécessaire pour toucher des allocations.

Alors que David Cameron avait promis de faire baisser les flux totaux annuels d'immigration à moins de 100 000 personnes, les dernières statistiques font état de 243 000 entrées. Concernant la seule Union européenne, le solde migratoire net en provenance de l'UE a été positif de 131.000 personnes en Grande-Bretagne entre mars 2013 et mars 2014, contre 95.000 l'année précédente.

Lu dans Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !