Rohff mis en examen suite à l'agression d'un proche de Booba | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Rohff mis en examen suite à l'agression d'un proche de Booba
©

Qui est l'exemple ?

Rohff mis en examen suite à l'agression d'un proche de Booba

Le parquet de Paris avait requis le même jour son placement en détention provisoire.

Le rappeur Rohff a été mis en examen pour "violences volontaires en réunion avec préméditation ayant causé une incapacité totale de travail (ITT) supérieure à huit jours", a annoncé son avocat à iTélé. Il avait été placé en garde à vue pour l'agression d'un employé d'un magasin appartenant à son rival "artistique", Booba.

La rixe s'est produite lundi après-midi à Paris, dans le quartier des Halles. Le vendeur, âgé de 19 ans, a été frappé à coups de poings et de pieds par plusieurs hommes et est tombé plusieurs heures dans le coma. Le rappeur Rohff, qui reconnaît sa présence sur les lieux mais dément avoir donné les coups, s'était rendu à la police mardi vers 4h du matin dans les locaux du 1er district de la police judiciaire, accompagné de son avocat Francis Terquem, "pour s'expliquer" selon la source proche de l'enquête. Il avait ensuite été placé en garde à vue. Plus tôt dans la journée, le parquet de Paris avait requis le même jour son placement en détention provisoire, selon des informations du Parisien.

L'agression menée par Rohff fait suite à une série de provocations liées à la rivalité entre les deux rappeurs. Rohff, 36 ans, et Booba, 37 ans, comptent parmi les plus gros vendeurs de rap français, avec chacun autour d'un million et demi de disques vendus. Ils ont l'un comme l'autre un album en cours de promotion : Futur 2.0 pour Booba, et P.D.R.G. pour Rohff. Ils se sont également diversifiés dans le textile et, dans ce domaine, la marque Unkut de Booba devance largement celle de Rohff, Distinct.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !