Robert O'Neill, le Navy Seal qui a tué Ben Laden serait menacé de mort par des djihadistes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Oussama Ben Laden a été tué en mai 2011
Oussama Ben Laden a été tué en mai 2011
©Reuters

Plus un anonyme

Robert O'Neill, le Navy Seal qui a tué Ben Laden serait menacé de mort par des djihadistes

Son identité avait été révélée jeudi par son père dans un entretien au Daily Mail.

Robert O'Neill est un nom désormais connu partout dans le monde. Jeudi, le père de cet ancien Navy Seal a révélé à la presse qu'il était celui qui avait tué Oussama Ben Laden en mai 2011 dans une résidence du Pakistan. Le 11 novembre, il devrait d'ailleurs apparaître dans une interview diffusée par la chaîne Fox News.
 
Mais avant cela, la vie de cet homme de 38 ans pourrait être bouleversée puisque le soldat qui vient de quitter l'armée, est menacé de mort par des mouvements djihadistes. Depuis un peu plus de 24 heures, ils ont publié sur Twitter et des forums, et diffusé des messages en arabe dans lesquels ils appellent à venger la mort du chef d'Al-Qaïda. Une situation qui inquiète la famille de Robert O'Neill.
 
L'an passé, il avait accordé une interview au magazine Esquire, sous couvert de l'anonymat pour éviter tous risques. Il revenait sur sa "mission" au Pakistan et expliquait que 23 Navy Seal avaient participé à cette opération ultra secrète. Son ancienne hiérarchie lui a déconseillé de révéler son identité et de passer à la télévision. Son imprudence pourrait lui coûter cher.
 
 
 
 
 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !