Les révoltes arabes font souffler un vent de liberté dans le monde | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les révoltes arabes font souffler un vent de liberté dans le monde
©

Essaimage

Les révoltes arabes font souffler un vent de liberté dans le monde

Freedom House, une organisation qui étudie l’étendue de la démocratie, constate des répercussions en Afrique sub-saharienne et en Amérique du Sud.

La révolte des peuples en Tunisie, Egypte, Libye, Syrie et des autres nations du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord ont été parmi les événements les plus importants de 2011. Des tyrans, qui semblaient intouchables depuis longtemps, sont tombés. "Le changement politique significatif au Moyen-Orient est un développement très positif, qui n’avaient pas été observé depuis des décennies", déclare Daniel Calingaert, président adjoint de Freedom House, une organisation qui étudie l’étendue de la démocratie dans le monde.

Pourtant, il n’est pas certain que ces révolutions conduiront à la démocratie. Car les institutions d’un certain nombre de ces pays, comme les tribunaux ou les agences de régulation, ont été corrompues par des années de règne sans partage. La reconstruction de la société civile et d’un gouvernement sain prendra des années. La chute des dictateurs ne représente que le début, insistent les analystes de Freedom House Christopher Walker et Vanessa Tucker.

Ainsi, certaines de ces nations font plus de progrès que d’autres. La Tunisie s’en sort plutôt bien, avec la constitution d’un gouvernement de transition et les élections considérées par les observateurs internationaux comme libres. Mais la transition égyptienne reste incomplète, avec la mainmise des militaires sur le pouvoir. La Libye doit encore récupérer après la guerre.

Il n’empêche. Quelle que soit la direction que prennent ces révolutions, le cri de ces populations pour la liberté essaime dans le monde. "Nous pouvons voir des répercussions en Afrique sub-saharienne, par exemple. Il y a des mouvements populaires en Ouganda, Malawi, entre autres", souligne Calingaert.

Les opportunités démocratiques présentées par le réveil arabe arrivent à un moment où la progression de la liberté dans le monde avait ralenti après avoir beaucoup grimpé. Et se répand dans d’autres régions du monde, comme en Amérique du Sud.

Lu sur Christian Science Monitor

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !