Repas halal en prison : le ministère de la Justice compte faire appel | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Repas halal en prison : le ministère de la Justice compte faire appel
©

Contre-attaque

Repas halal en prison : le ministère de la Justice compte faire appel

Le tribunal administratif de Grenoble a invoqué la liberté de religion et le libre exercice des cultes.

Le ministère de la Justice va faire appel de la décision du tribunal administratif de Grenoble qui a enjoint une prison de servir des repas halal à ses détenus musulmans, a-t-on appris ce vendredi. Le 7 novembre, la juridiction a imposé cette décision au centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier (Isère) au nom de la liberté de religion et du libre exercice des cultes.

Il s'agit d'"une première", a réagi Me Alexandre Ciaudo, l'avocat du prisonnier qui a obtenu gain de cause. "C'est une décision très importante. [...] 40% des détenus incarcérés en France sont de confession musulmane", a-t-il expliqué à RTLEn mars, son client, Adrien K., avait demandé au directeur de la prison de fournir aux détenus musulmans des menus halal. Face au refus du directeur, Adrien K. avait alors saisi le juge administratif.

Dans la décision rendue, le tribunal impose au centre pénitentiaire de proposer "régulièrement" des repas composés de viandes halal "dans un délai de trois mois". La distribution de ces menus n'entraînerait "pas de surcoût prohibitif pour l'établissement" et ne présenterait pas non plus "de difficulté technique particulière", a souligné la juridiction.

Lu sur Le Figaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !