Un remaniement à la marge pour le gouvernement Ayrault | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Un remaniement à la marge pour le gouvernement Ayrault
©

Ayrault 2

Un remaniement à la marge pour le gouvernement Ayrault

Quatre "petits nouveaux" font leur apparition. L'équipe reste paritaire, avec 19 hommes et 19 femmes.

Après sa victoire à l'Assemblée nationale, qui lui permet de gouverner avec une large majorité, le gouvernement a procédé ce jeudi peu avant 21h à un mini-remaniement pour ajuster et compléter l'équipe gouvernementale. L'équipe reste paritaire, avec 19 hommes et 19 femmes.


- Principal mouvement : Delphine Batho, qui était ministre déléguée à la Justice, déjà en guerre avec sa ministre de tutelle Christiane Taubira, devient ministre de l’Écologie, du développement durable et de l’énergie.

- Nicole Bricq, qui détenait ce portefeuille, récupère le Commerce extérieur, dont est amputé Pierre Moscovici.


- Quatre nouvelles personnalités rejoignent l’équipe de Jean-Marc Ayrault :

Thierry Repentin est nommé ministre délégué à la Formation professionnelle et l'Apprentissage.

Anne-Marie Escoffier est nommée ministre déléguée chargée de la décentralisation.

Guillaume Garot est nommé ministré délégué chargé de l'agroalimentaire.

Hélène Conway est nommée ministre déléguée chargée des Français de l'étranger.


- Enfin, trois ministres voient leurs attributions enrichies :

Benoît Hamon obtient la consommation en plus de l’économie sociale et solidaire.
Marie-Arlette Carlotti s’occupera de la lutte contre l’exclusion en plus des personnes handicapées
Stéphane Le Foll hérite de la forêt en plus de l’agriculture.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !