Remaniement : selon la presse allemande, le retour de Jean-Marc Ayrault est apprécié outre-Rhin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
"Jean-Marc Ayrault a plus le profil de l'homme politique allemand mesuré et donc ça plait", observe Michaela Wiegel.
"Jean-Marc Ayrault a plus le profil de l'homme politique allemand mesuré et donc ça plait", observe Michaela Wiegel.
©Reuters

Sentiment

Remaniement : selon la presse allemande, le retour de Jean-Marc Ayrault est apprécié outre-Rhin

La journaliste Michaela Wiegel, correspondante à Paris du quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung, était sur RTL ce vendredi pour évoquer la perception du remaniement ministériel dans l'opinion allemande.

Si la presse française se montre particulièrement critique sur la composition du nouveau gouvernement, la journaliste Michaela Wiegel note que le retour de Jean-Marc Ayrault est plutôt perçu comme un signal positif outre-Rhin : "On en parle parce qu'il y a eu une interprétation plus positive dans la presse allemande puisque le retour de Jean-Marc Ayrault, germaniste à ses heures, a fait quand même plaisir. Elle a été interprétée comme une volonté de réparer cette relation franco-allemande qui n'est pas au plus haut. Jean-Marc Ayrault a plus le profil de l'homme politique allemand mesuré et donc ça plait".

La correspondante du quotidien allemand admet cependant que l'action de Jean-Marc Ayrault en tant que Premier ministre n'a pas marqué les esprits outre mesure dans son pays : "On n'a pas vraiment vu pendant ses années comme chef du gouvernement que ça changeait grand-chose, ceci dit il a une bonne connaissance de l'Allemagne", analyse-t-elle, expliquant que les tensions entre les deux pays résultent surtout du sentiment d'hostilité développé par François Hollande à l'égard de la chancelière allemande. 

"On n’a jamais eu d'exemple d'un chancelier ou d'une chancelière qui est revenu en tant que ministre donc effectivement ce n'est pas vraiment un signe de renouvellement des hommes politiques en France", observe également la journaliste. 

Lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !