Régionales : Éric Dupond-Moretti serait bien tête de liste LREM dans les Hauts de France à la place de Laurent Pietraszewski qui patine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Éric Dupond-Moretti
Éric Dupond-Moretti
©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Sauvetage

Régionales : Éric Dupond-Moretti serait bien tête de liste LREM dans les Hauts de France à la place de Laurent Pietraszewski qui patine

Né à Maubeuge, le ministre de la Justice a passé toute son enfance dans le Nord, mais son agenda risque d'être chargé

Pour les Régionales dans les Hauts de France,le candidat du Rassemblement National, Sébastien Chenu qui talonne le sortant Xavier Bertrand dans les sondages se gausse de l’arrivée «surprise» du ministre de la justice dans la campagne selon Le Figaro : «En dépêchant l’artillerie lourde, c’est la confirmation qu’En marche! considère que nous pouvons gagner. L’avocat des taulards et de Mohammed Merah, ça n’intéresse pas nos électeurs».

Par ailleurs, le quotidien souligne "S’il ne fait aucun doute que les talents oratoires et la notoriété de l’ex-avocat pénaliste donneront un nouvel élan à la campagne de LREM, l’agenda du ministre risque en revanche de limiter sa capacité à battre la campagne".

Le Point signale qu'Éric Dupond-Moretti a rappelé au service Jean Gaborit, son ancien chef de cabinet. Loin d'être un bleu, ce proche d'Emmanuel et Brigitte Macron mais aussi intime de Philippe de Villiers s'occupait des meetings de la campagne de 2017 avant d'intégrer l'Élysée.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !