Régionales : Nicolas Sarkozy prêt à conquérir les chasseurs de France | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Régionales : Nicolas Sarkozy prêt à conquérir les chasseurs de France
©Reuters

A la chasse aux chasseurs

Régionales : Nicolas Sarkozy prêt à conquérir les chasseurs de France

Ils seraient 1,4 millions de chasseurs en France et représenteraient avec leurs familles, un électorat non négligeable, de 3 millions de personnes.

Nicolas Sarkozy redouble d'efforts à l'approche des élections régionales. Le président des Républicains a bien l'intention d'emmener sa famille politique le plus loin possible et pour cela, l'ancien chef de l'Etat ne lésine pas sur les moyens. Depuis un an, Nicolas Sarkozy tente de conquérir le cœur des chasseurs. En effet, ils seraient 1,4 millions de chasseurs en France et représenteraient avec leurs familles, un électorat non négligeable pour la droite, de 3 millions de personnes. 

Force est de constater cependant qu'une grande partie de cette communauté de chasseurs est partisante (ou sur le point de le devenir) du Front National et que la faire changer de bord n'est pas chose facile. "Il a compris l'importance de ce vote", a expliqué Pierre Charon, sénateur de Paris et chasseur à ses heures.

En juillet dernier, Nicolas Sarkozy avait rencontré des adhérents de la Fédération nationale des chasseurs et leur avait proposé selon Europe 1, des places éligibles aux élections régionales. Seul hic, Xavier Bertrand et Marine Le Pen étaient déjà passés avant lui. Qu'à cela ne tienne, le président des Républicains travaille sur le sujet depuis sa réélection à la tête de la droite et n'entend pas baisser les bras si facilement.  

En avril 2014 déjà, Nicolas Sarkozy avait adressé une lettre à Frédéric Nihous, président du parti Chasse, pêche, nature et traditions (CPNT) dans laquelle il réaffirmait son soutien aux chasseurs. Ainsi, l'ancien président assurait avoir créé un cadre législatif favorable aux chasseurs, mis en avant les bienfaits de la chasse et évoqué la réhabilitation de l'image des chasseurs.  

"Il était de ma responsabilité d’accompagner ce mouvement et de permettre aux chasseurs de perpétuer leur tradition et de demeurer au cœur des politiques rurales et environnementales de notre pays […] A partir de 2005, nous nous sommes appliqués à rendre la chasse plus attractive grâce à un ensemble de mesures législatives et réglementaires destinées aux nouveaux chasseurs" avait-il assuré. 

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !