Régionales : Marion Maréchal Le Pen l'emporterait face à Christian Estrosi en PACA | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Régionales : Marion Maréchal Le Pen l'emporterait face à Christian Estrosi en PACA
©Reuters

Doublette

Régionales : Marion Maréchal Le Pen l'emporterait face à Christian Estrosi en PACA

Selon un sondage Odoxa pour le Parisien/BFMTV, la liste FN est créditée de 37 % des intentions de vote au second des élections régionales, pour la Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

Telle tante, telle nièce. Alors que Marine Le Pen tient la corde dans tous les sondages pour empocher la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, sa nièce Marion est donnée gagnante pour la Provence-Alpes-Côte-d'Azur, selon un nouveau sondage Odoxa le Parisien/BFMTV.

En cas de second tour, elle l'emporterait avec 37 % des voix, devant la liste LR/UDI/MoDem menée par Christian Estrosi (34%) et la liste de gauche de Christophe Castaner (29%). Au premier tour, le FN serait aussi en tête avec 35 % des voix devant la droite (30%) et le parti socialiste (18%) qui bénéficierait au second tour d'un large report de voix d'une gauche très divisée.

La dernière inconnue reste le rôle de Jean-Marie Le Pen, historique de la région et dont les partisans menacent de torpiller la candidature de sa petite fille. Un accord entre les deux semblent se faire mais le sondage montre qu'un soutien du patriarche serait plutôt un handicap pour Marion Maréchal Le Pen.

Le sondage a été réalisé auprès de 927 d'habitants de la région PACA interrogés par internet du 12 au 16 octobre 2015, selon la notice du sondage. L'échantillon est constitué de personnes inscrites sur les listes électorales et représentatif des habitants de la région âgée de 18 ans et plus. La représentativité est assurée par la méthode des quotas par sexe, âge, profession après stratification par département et catégorie d'agglomération. 

Lu sur Ouest France

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !